ASSOCIATION

Présentation

Depuis plus d’un millénaire, des gens de toutes conditions, venus de l’Europe entière, ont emprunté les routes qui menaient  au tombeau de Jacques le Majeur à Compostelle, afin d’y vénérer ses reliques. Ils emportaient avec eux non seulement une besace et un bourdon, mais aussi leurs espoirs, leurs douleurs, leurs craintes, et leur confiance en Saint Jacques.

Le regain d’intérêt pour ce pèlerinage a amené le Conseil de l’Europe à proclamer en 1987 ce pèlerinage comme

« Premier itinéraire culturel européen »

Afin de réunir pèlerins, futurs pèlerins, ainsi que toute personne intéressée d’une manière ou d’une autre à cette aventure humaine, l’association

Les Amis du Chemin de Saint-Jacques,  Association helvétique

a été constituée  à Lausanne, le 31 janvier 1988.

BUTS DE L’ASSOCIATION

L’Association a pour buts de promouvoir le pèlerinage, notamment en organisant des marches en groupe, de s’assurer du bon entretien et du bon balisage du chemin helvétique, de favoriser et soutenir financièrement l’implantation de nouveaux gîtes pour pèlerins en Suisse et à l’étranger (Belorado en Espagne), de soutenir l’effort pour l’entretien et la restauration de monuments dédiés à Saint Jacques en Suisse.

Moyens d’actions et autres activités

a)  La publication bisannuelle du bulletin «Ultreïa», une bibliothèque et une photothèque centralisant toute la documentation en relation avec Saint Jacques de Compostelle, l’organisation de conférences, etc.

b)  L’association aide les futurs pèlerins à effectuer, dans les meilleures conditions, leur pérégrination vers Compostelle. Elle leur fournit la crédenciale (gratuitement aux membres) et met à disposition des informations pratiques (liste des hébergements, sets de cartes [15 % rabais pour les membres], etc.).

c)  L’association organise des rencontres informelles mensuelles appelées « stamms » dans plusieurs villes de Suisse. Les futurs pèlerins y sont les bienvenus pour s’informer auprès de ceux qui ont déjà fait le Chemin et qui se réjouissent de partager leurs expériences. Les lieux et dates des « stamms » se trouvent sur le site internet —> stamms

d)  L’association collabore avec des organisations analogues suisses ou étrangères —> liens

e)  Statuts de l’Association