Se préparer

D'une vague envie à un vrai projet

Physiquement, le Chemin de Saint-Jacques est à la portée de tous, de 10 à 80 ans environ, en bonne ou moyenne condition physique.

Spirituellement, bien que le pèlerinage soit à l'origine une démarche à caractère religieux, le Chemin est ouvert à tous, croyants de toutes les religions et non-croyants.

Les paroisses, les communautés offrent parfois des offices de bénédiction ou des temps de prière: la fréquentation en est libre et chacun respecte les convictions d’autrui.


Ta préparation

Mise en condition physique

Une fois ta décision prise, le choix des chaussures et du sac est fondamental. Ensuite, prépare-toi par des randonnées de plus en plus longues, parfois sur plusieurs jours (pourquoi pas le Chemin de Saint-Jacques suisse ?), avec des étapes de 15 à 20 km environ.

Tes chaussures

Procure-toi assez tôt, pour les faire à ton pied, des chaussures de randonnée assurant la cheville, mais pas trop rigides ni trop lourdes. Et prends le temps de bien les "rôder" avant ton départ ! Choisis des chaussettes sans couture sur les orteils pour éviter les ampoules.

Ton sac à dos

Solide, avec large ceinture rembourrée et poches nombreuses… mais pas trop gros (environ 35-45 l.), ni trop lourd (jusqu'à 1,6 kg à vide). Rempli, il ne devrait pas peser plus de 10 kg, et, si possible, moins, eau et casse-croûte compris (on peut porter le minimum indispensable dans un sac pesant 6-7 kg).

Tu équilibreras avec soin les points de portage: épaules, poitrine, hanches.
Si tu fais des marches de préparation, d’un ou plusieurs jours, mets dans ton sac tout ce que tu penses emporter pour le «grand départ». Tu pourras affiner les réglages et évaluer ce qui est indispensable. Ou pas.


Que dois-je emporter dans mon sac ?

Ta maison (ton sac) se doit d'être organisée de manière que tout objet soit aisément et rapidement accessible: range les objets de même nature (vêtements, sous-vêtements, médicaments, etc.) dans des sacs imperméables de couleurs différentes (qu'on ferme et retourne vers le bas en cas de pluie) ou des poches spéciales du sac.

Il y a autant de sacs que de pèlerins! L’expérience t’apprendra à peser ce dont tu ne peux absolument te passer.

S’il s’avère que tu es parti avec du superflu, tu pourras le renvoyer par la poste.

Recommandés :

• Vêtement de pluie
(pèlerine ou veste imperméable à membrane perspirante, genre Gore-Tex). La pèlerine assure l'étanchéité, protège le sac, mais fait transpirer. La veste convient mieux aux crachins et brouillards…

• Veste chaude et légère, de type "polaire"

• 2-3 chemises ou T-shirts légers (textile séchant vite)

• 1 pantalon de marche, 1 pantalon ou jupe pour le soir

• Sous-vêtements (3 de chaque sorte) + 1 vêtement de nuit

• 3 à 4 paires de chaussettes

• Chaussures légères pour le soir (tongs, crocs, etc.)

• Chapeau ou casquette protégeant les yeux

• Lunettes de soleil

• Serviette de toilette légère

• Sac de couchage léger (600 gr)

• Trousse de toilette : 1 morceau de savon (douche et lessive), shampoing, dentifrice, brosse à dents, peigne, crème solaire, médicaments quotidiens, papier hygiénique

• Trousse médicale : pansements, 2ème peau (ampoules), ciseaux, crèmes pour les pieds, contre les irritations et douleurs musculaires, remède contre la "tourista" (diarrhée du voyage) et les maux de tête

• Pinces à linge (lessives quotidiennes)

• Lampe

• Mouchoirs, gobelet, canif, mini-nécessaire de couture

• Téléphone portable (avec chargeur) qui peut tenir lieu d'appareil photo et de lampe

• Cahier de notes + stylo

• Sac pour pique-nique, avec sachets imperméables

• Gourde (1 litre)

• Petit sac ou «banane» pour transporter documents et argent le soir

• Un petit caillou de chez toi pour la Cruz de Ferro

Utiles :

• Bâton de pèlerin, de bois («bourdon») ou bâtons de marche télescopiques assurant l'équilibre mais privant le marcheur d'une main. Le bâton aide à monter, retient dans la descente, rythme la rêverie…

• Natte de mousse pour dormir au sol (léger mais encombrant)

• Foulard ou écharpe

• Appareil photo


De quels documents ai-je besoin ?

Il convient de garder ces documents dans une pochette imperméable.

1. Documents personnels :

• Carte d'identité
• Carte d'assurance maladie (éventuellement : d'assurance rapatriement)
• Carte de crédit, selon longueur du voyage

Une photocopie de ces documents, placée à un autre endroit du sac, peut s'avérer utile.

2. Document propre au pèlerin : la crédentiale

De l'ancien catalan "credencial", la crédentiale représente la lettre que le curé de la paroisse remettait au pèlerin afin d'attester sa qualité et de le recommander à ceux qui l'accueilleraient ou lui porteraient secours.

Ce carnet, qui sera tamponné et daté à chaque étape (dans les églises, paroisses, gîtes, offices du tourisme, hôtels), porte la signature et le tampon de l'association émettrice.

La crédentiale est valable sans limite de temps.

Actuellement, ce document a trois fonctions :

• Attester l'état de pèlerin, en particulier pour l'accès aux gîtes que les communes, paroisses, communautés religieuses mettent à disposition des pèlerins, pour éviter les abus et la concurrence déloyale avec les autres hébergements (hôtels, etc.). La crédentiale y est obligatoire, comme le fait de voyager à pied, à vélo ou à cheval, mais le seul fait de la posséder n’entraîne pas automatiquement le droit à la nuitée.

• Recommander le pèlerin à toute personne susceptible de lui porter secours

• Attester, à l'arrivée à Santiago, que le pèlerin a accompli le pèlerinage et est qualifié pour obtenir la compostela (diplôme, en latin, d'accomplissement du pèlerinage). Le bureau des pèlerins à Compostelle délivre cette dernière aux pèlerins qui ont marché au moins les 100 derniers kilomètres ou parcouru à vélo ou à cheval au moins les 200 derniers kilomètres, en faisant apposer 2 tampons par jour dans leur crédentiale sur ces distances.

Si plusieurs crédentiales ont été utilisées, tu les garderas sur toi lors de ton arrivée. Tu recevras aussi une attestation de la distance parcourue. Ceux qui marcheront jusqu'à l'océan recevront des diplômes en "gallego" à Fisterra et Muxia.

Ta crédentiale, enrichie de nombreux tampons, restera un précieux souvenir de ta grande aventure. Il convient de garder ces documents dans une pochette imperméable.

Comment se la procurer ?

• En devenant membre de notre Association, puisque qu’une crédentiale fait partie de ce dont bénéficient nos adhérents.

• Sans devenir membre de notre Association, en envoyant par courrier ou mail à notre secrétariat vos nom, prénom, adresse exacte, numéro de la pièce d’identité qui vous accompagnera sur le Chemin, moyen de transport (à pied, à vélo, à cheval…) et lieu de départ

Au prix de 10.- (le prix de la crédentiale, frais de port et de dossier, contribution à la promotion du Chemin de Saint-Jacques).

• Dans les villes qui ont un centre de pèlerins (comme Le Puy en Velay, Saint-Jean-Pied-de-Port) et cathédrales
et bureaux pèlerins en Espagne. Ou auprès d’associations de pèlerins de votre région.

3. Documents pratiques de voyage :

• Guides, cartes topographiques ou applications pour smartphones
• Nombreux éditeurs
• Cartes géographiques

Une photocopie de ces documents, placée à un autre endroit du sac, peut s'avérer utile. Tu trouveras de nombreux liens utiles ( sites web, applications, guides, cartes géographiques) sur notre page Les Parcours

Webdesign - Sulaxna Kurbet