Aussitôt pensionné, je suis parti seul avec mon sac à dos sur les chemins de Compostelle. Je ne sais pas encore ce qui m'a poussé à effectuer ces pèlerinages, mais cela a changé ma vie.

Sur ces chemins, la femme, l’homme ne peut pas tricher, pas de titre, pas de position sociale. Nous sommes tous des pèlerins avec un même objectif. Donc les rapports humains sont vrais, sincères et enrichissants.

J’y ai trouvé la simplicité de la vie, marcher, dormir, manger, se confier à d’autres pèlerins, que du bonheur.

Spirituellement, chaque pas fait travailler les pensées. J’ai appris un peu à mieux me connaître, à trouver des esquisses de réponse à mes grandes questions existentielles.

Le Chemin est une école de vie avec toutes ses joies, ses peines et aussi ses souffrances.

J’ai marché 7000 km en neuf ans. De ces randonnées, j'ai fait des diaporamas, avec explications et musiques, que je présente dans différents clubs d’aînés, de marche et de gymnastique, avec succès.

Mario Bouvier, http://www.mario-bouvier.ch/
Webmaster - Bernard Favre