Informations pratiques

L'ESSENTIEL EN BREF

QUI ?... QUOI ?... COMMENT ?

Tu as envie de te lancer dans cette belle aventure mais tu ne sais pas par où commencer? Tu as déjà effectué un parcours et souhaite obtenir d'autres informations? Ou tu es tout simplement curieux de connaitre l'histoire des chemins de la Compostelle?

Alors tu es au bon endroit. Tu trouveras ici toutes les informations sur l'origine des chemins, la préparationles parcoursles hébergements.

QU'EST-CE QUE LE CHEMIN DE COMPOSTELLE ?

Depuis plus d'un millénaire, des milliers de pèlerins se mettent en route vers le tombeau présumé de saint Jacques le Majeur (compagnon du Christ, frère de Jean), devenu le célèbre sanctuaire de Compostelle, en Galice.

Saint Jacques aurait, dans son apostolat, tenté d'évangéliser l'Espagne. La légende raconte qu'après sa décapitation sur l'ordre d'Hérode, sa dépouille, transportée par deux de ses disciples sur une petite embarcation, aurait abordé au port d'Iria Flavia, actuellement Padrón. Elle aurait été enterrée dans un champ, où, 750 ans plus tard, un ermite, Pelagio (San Payo), l'aurait découverte après avoir vu et suivi une étoile. D’où les étymologies possibles de Compostelle: "campus stellae" = champ de l’étoile, ou, plus modestement, "compostum" + diminutif = cimetière, sépulture.

Aussitôt alerté, l'évêque local Théodomire authentifie les restes des trois humains découverts dans le sarcophage, et construit une chapelle sur le tombeau.

La nouvelle se répand et les pèlerins affluent de toutes parts, parmi lesquels Alphonse II, roi des Asturies, vers 820. Godescalc, évêque du Puy-en-Velay, accomplit le pèlerinage en 950 avec 200 compagnons. Au XIIe siècle, l'abbaye de Roncevaux sert 30 000 repas par année aux pèlerins, désormais accueillis à Santiago dans une immense cathédrale. Au fil des siècles, saint Jacques va devenir le saint protecteur de l'Espagne, et, surtout, en tant que "Matamoros", le défenseur des chrétiens contre l'invasion arabe, le héros de la Reconquista.

Dès le XVIe siècle, les tensions politiques hispano-françaises et les idées de la Réforme ralentissent le pèlerinage, qui disparaîtra au XIXe siècle, avant de connaître une fulgurante renaissance vers la fin du XXe siècle (retour à la nature, nécessité d'une pause méditative dans un monde de stress…) à tel point que, le 23 octobre 1987, le Conseil de l'Europe déclare le Chemin de Compostelle «premier itinéraire culturel européen».

Pour en savoir plus sur l'histoire des Chemins, rendez-vous sur notre site historique

QUI PEUT SE METTRE EN CHEMIN ?

Physiquement, le Chemin de Saint-Jacques est à la portée de tous, de 10 à 80 ans environ, en bonne ou moyenne condition.

Idéologiquement, bien qu’il soit à l’origine une démarche à caractère religieux, le pèlerinage de Compostelle voit se côtoyer croyants de toutes les religions et non croyants, dans le respect des convictions de chacun.

Une bonne préparation est néanmoins un atout essentiel pour réussir son Chemin.

COMMENT ME PRÉPARER?

Bien choisir ses chaussures, son sac et son contenu, organiser des randonnées de plus en plus longues, voilà quelques éléments fondamentaux pour partir sur le Chemin dans les meilleures conditions.Pour en savoir plus, rends-toi sur la page Se préparer

D'OÙ PARTIR ?

Autrefois, les pèlerins partaient de leur paroisse, après une bénédiction. Actuellement chacun peut choisir son parcours.

Notre Association te recommande de partir de chez toi, surtout si c’est ton premier pèlerinage, et même s’il s’accomplit sur plusieurs années. Cette trace suivie vers l'ouest, vers le soleil couchant, de «celui que je suis ici» à «celui que je serai au bout du chemin», aura plus de sens dans ton accomplissement de pèlerin qu'un parcours aléatoire.

DE QUELS DOCUMENTS AI-JE BESOIN ?

Les documents personnels

Il te faut emporter avec toi tes documents personnels : carte d’identité, carte d’assurance maladie (éventuellement, d’assurance rapatriement), carte de crédit selon la longueur du voyage.

Surtout, il te faut une crédentiale, le sésame du pèlerin. Portant signature et tampon de l’association émettrice, ce carnet attestera ta qualité de pèlerin. En chemin il t’ouvrira les portes d’hébergements et d’accueils. Tamponné et daté à chaque étape, il prouvera ton parcours à ton arrivée à Compostelle.

Tu trouveras plus d’informations sur les fonctions et l’utilisation de la crédentiale ici.

Cartes, guides ou applications pour smartphones te seront utiles avant et pendant ton Chemin. A retrouver sur notre page Les parcours

EN CHEMIN...ET APRÈS?

D’une bonne hydratation de ton corps à la tenue d’un journal de bord, en passant par la cohabitation avec d’autres pèlerins et le comportement à adopter dans les gîtes, retrouve nos observations et conseils sur la page En chemin.

Une fois arrivé à Compostelle (et, plus loin, Fisterra), tu comprendras que le Chemin ne se termine pas là, mais qu’il commence! Reprendre le bâton, devenir hospitalier, participer aux marches communautaires ou partager ton expérience avec de futurs pèlerins dans les stamms, les rencontres mensuelles de ton association: tu n’auras que l’embarras du choix pour prolonger ton Chemin.

Pour l'agenda et la liste de nos activités, c'est par ici

L'Association helvétique des Amis du Chemin de Saint-Jacques te souhaite un bon chemin !

Ultreïa !


Poursuis ta lecture sur la préparation en cliquant sur le bouton ci-après !

Webdesign - Sulaxna Kurbet